Apollon à volants plats par @bee_made

Il n’y a rien de mieux qu’un bon basique à réinterpréter au fil des saisons et des modes !

@bee_made
I AM Patterns Apollon Hack Bee Made
  • Save

Beaucoup de goût et d’élégance, des finitions parfaites et des idées plein la tête Barbara inspire beaucoup de couturières sur son blog et sous le pseudo @bee_made sur Instagram. On peut s’accorder à dire qu’on aimerait toutes coudre comme elle… Dernièrement sa version du sweatshirt classique I AM Apollon version « épaulettes » nous a tapé dans l’œil et nous lui avons demandé si nous pouvions partager son tuto avec vous. Elle a gentiment accepté. Nous en profitons aussi pour faire un portrait de cette couturière discrète qui coud depuis son plus jeune âge et qui ne manque jamais d’inspiration et de talent pour nous fasciner.

J’avais remarqué le retour de la tendance « épaulettes ». La construction m’a paru assez simple et réalisable à partir d’un modèle basique ! Apollon était parfait !

@beemade

Le portrait couture de Barbara @bee_made)

I AM Patterns Apollon Hack Bee Made
  • Save

Depuis combien de temps couds-tu ? Qu’est ce qui t’a poussé à faire de la couture ?

Je couds depuis de très nombreuses années !!! J’ai commencé à l’âge de 7-8 ans à créer des vêtements pour mes poupées. Lorsque ma mère allait prendre le café chez son amie couturière, cette dernière me laissait fouiller dans sa corbeille à tissus et j’emportais une montagne de chutes à chaque fois ! J’habillais mes Barbie et les Action Joe de mon frère, sans patron, en moulant directement le tissu sur les poupées !

J’ai commencé à coudre pour moi vers 16 ou 17 ans, j’adorais la mode, mais à l’époque les vêtements bien coupés étaient chers, il y avait encore peu d’enseignes mode à petits prix. J’ai donc commencé à coudre pour m’habiller, quelques modèles inventés sans patron et puis la découverte de Burda et de ses planches à décalquer, et aussi les patrons offerts dans Modes&Travaux ou dans Avantage.

Qu’est-ce que la couture représente pour toi ?

La couture me permet d’imaginer, de créer, de me déstresser, c’est un vrai ballon d’oxygène, quand je suis dans mon atelier, je suis dans mon élément, je peux y passer des heures ! 
Les moments que je préfère :

– Trouver l’association parfaite du tissu/patron et visualiser clairement le rendu dans ma tête.

– Quand le vêtement prend forme, ou encore quand tu retournes une veste doublée et que tout devient propre comme par magie !!!

Je suis créatrice dans l’âme, j’ai toujours aimé bricoler mais la couture est vraiment une passion depuis toujours, j’aime toucher les tissus, les transformer en pièces uniques, j’aime aussi apprendre et me perfectionner, avec Internet et certaines créatrices de patrons, j’ai appris beaucoup de nouvelles techniques que je ne connaissais pas.

Qui ou quoi t’inspire en couture ?

Je m’inspire des magazines, des publications des marques de prêt-à-porter, des couturières sur Instagram (même si parfois, je trouve que certains patrons sont trop vus !) et puis aussi de ce que je vois dans la rue ou en voyage !

Qu’est ce qui t’a poussé à faire les modifications sur le patron ?

J’avais remarqué le retour de cette tendance « épaulettes » chez plusieurs enseignes et sites de mode, elle m’a tout de suite rappelé les silhouettes épaulées des 80’s !

En regardant de plus près les modèles, leur construction m’a paru assez simple et réalisable à partir d’un modèle basique ! Pour ne pas avoir une carrure trop large, il me fallait juste partir d’un modèle avec une tête de manche haute, Apollon était parfait !

Fais-tu souvent des hacks de patron ?

Oui je fais régulièrement des hacks, car même si je me laisse tentée par de nombreux patrons, je suis d’avis qu’il n’y a rien de mieux qu’un bon basique à réinterpréter au fil des saisons et des modes !

Parfois ce ne sont pas de grandes modifications, mais de petits détails qui changent tout !

Voici quelques exemples de hacks faits dans le passé :

Tu couds énormément et depuis longtemps te lances-tu de temps en temps des challenges et si oui lesquels Tu as fait la robe de mariée de ta fille donc on peut imaginer que côté challenge tu as donné…

De temps en temps j’aime sortir de ma zone de confort pour coudre des pièces un peu plus élaborées, de nouvelles matières, ou apprendre de nouvelles techniques, la pression est à son comble quand il y a un enjeu ou quand le vêtement n’est pas pour moi. Le palmarès revient à la robe de mariée de ma fille, une robe longue tout en soie ! J’ai aussi cousu une veste tailleur pour mon homme.

Au fil des ans, j’ai pu apprendre à coudre des maillots de bain, de la lingerie, du similicuir, et plus récemment je me suis cousu un trench coat, j’avais une appréhension de cette pièce, car il y a beaucoup de surpiqure et il fallait que ce soit parfait !

I AM Patterns Apollon Hack Bee Made
  • Save

Merci à Barbara d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. Si vous ne suivez pas encore les aventures couture de Barbara nous vous invitions à le faire de suite :

I AM Patterns Apollon Hack Bee Made Bannière
  • Save